Du 28 Novembre au 12 Décembre 2012 se tiendront, pour la première fois, les élections pour les salarié-e-s du particulier et des Très Petites Entreprises (TPE). Elles concerneront plus de 4 millions et demi de personnes.

La CNT a pris la décision de s’y présenter : c’est la première fois que des travailleurs, souvent isolés, dans des secteurs où le syndicalisme est sous représenté, voire absent, pourront exprimer leur avis sur leurs conditions de travail.

La CNT appelle donc l’ensemble de ces salariés à se retrouver sous la bannière CNT afin de soutenir son projet syndical tel qu’exprimé dans sa profession de foi : un syndicalisme de lutte de classe, autogestionnaire et de transformation sociale qui met en pratique, ici et maintenant, l’alternative sociale. En effet, la CNT dynamise l’action syndicale et créée les liens de solidarité essentiels permettant aux travailleurs de gagner sur leurs revendications.

Avec la CNT, quel que soit la taille de l’entreprise dans laquelle vous travaillez, au syndicat vous ne resterez pas seuls, plus jamais ! Dans les convocations avec le patron, dans les luttes sociales, dans la défense prud’homale, face à une radiation de Pôle Emploi, la CNT, « syndicat de combat », se veut être un outil de lutte ou vous trouverez formation et solidarité.

La CNT ne vous a pas offert des stylos durant sa campagne comme le ferait un vulgaire représentant de commerce, vous demandant d’acheter ses breloques. La CNT n’a pas payé d’annonceur pour s’offrir de jolis encarts publicitaires et autres panneaux aux coûts démentiels, financés grâce aux subventions de l’ Etat et des gros patrons. Non, la CNT a mené une campagne de terrain avec ses moyens. Les moyens de la Classe Ouvrière qui galère en fin de mois pour le finir.

Pour toutes ces raisons, le seul vote ayant du sens du 28 Novembre au 12 Décembre 2012 est le vote CNT.

Voir les clips CNT pour les élections TPE : http://www.cnt-f.org/59-62/2012/10/election-tpe-clip-video-cnt/

election-TPE-affiche-CNT