Les deux personnes en question sont à la section lycéenne Cnt. De
nouvelles infos demain sur leur état de santé et la suite. Si vous avez
des moyens de diffuser ce communiqué n’hésitez pas, la presse bourgeoise
s’en donne à coeur joie.
les camarades de l’isère.

Aujourd’hui Mardi 09 novembre 2010 à Grenoble, pendant la manifestation
contre la loi de réforme des retraites, un lycéen a été gravement
blessé (bassin et vertèbre fracturés) en chutant d’un pont en tentant
d’échapper à la police, qui avait bloqué les deux accès pour charger les
manifestants. Blessé à la colonne vertébrale par sa chute, il a pourtant
été déplacé sans précaution sous le pont par la police pour le dissimuler
aux regards de ses camarades, des passants et des médias.
Un second lycéen déjà au sol a été frappé à la tête par plusieurs
policiers puis arrêté. A cette heure, il est toujours en garde à vue. La
CNT saura organiser la solidarité pour nos camarades blessés qui risquent
la prison.
Nous avons assisté, aujourd’hui encore, à la violence d’adultes armés par
l’État contre la jeunesse la plus mobilisée pour son avenir et notre
présent.

Les syndicats CNT de l’Isère.