Le mouvement de lutte contre la réforme des retraites dure depuis de
nombreuses semaines et a mobilisé de nombreux-ses travailleur-se-s (dans
les raffineries, les transports, l’Education, chez les agents
territoriaux…) qui n’ont pas hésité, dans le bras de fer mené contre le
gouvernement, à multiplier les jours de grève..

Mais le patronat, même s’il perd de l’argent, sait que les salarié-e-s ne
peuvent tenir indéfiniment et qu'il peut compter sur cet injuste rapport
de force financier pour laisser pourrir la situation et s’essouffler le
mouvement. Encore une fois, l’argent reste le nerf de la guerre.

C’est dans ce contexte et dans le projet d’un autre choix de société plus
égalitaire que la CNT a organisé, les 30 et 31 octobre, 2 soirées de
solidarité aux grévistes dont le but est la création d’une caisse de
solidarité. Nous remercions les troupes de théâtre, la chorale et les
groupes de musique qui ont, bénévolement, animé ces deux soirs ainsi que
celles et ceux qui sont venus et ont laissé une contribution à cette
caisse.

Le bilan de ces 2 soirées est de 2447,26 euros. Une partie sera reversée
aux caisses de grèves déjà existantes dans différents secteurs en grève
reconductible et le reste, de façon interprofessionnelle, aux personnes
ayant fait au moins 3 jours de grève au mois d'octobre et qui en feront la
demande à la CNT 87 par mail à l'adresse cnt87@cnt-f.org ou au 06 61 57 16
96.

Nous vous tiendrons au courant des reversements effectifs par le biais de
notre site :

http://cnt87.org/

La CNT réaffirme qu’un autre choix de société existe et qu’il commence par
la solidarité dans le combat que mènent les travailleur-se-s.